Léon Trotski et son chien

Trotski, sa famille et son chien, lors de son assignation à résidence à Alma-Ata, en 1928.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :